Performance sonore avec horloges

« Deux horloges à quartz et leur environnement électrique comme seules sources sonores, sans effets ni tentative de contrôle. »

Gauthier Déplaude Performance avec horloges @Laura Sifi
Crédits :
Photographie : Laura Sifi
Enjeux

De la seconde du 19ème siècle à la milliseconde puis la microseconde du 20ème et au-delà aujourd’hui notre monde accélère de façon vertigineuse. L’essor des technologies numériques (dont l’intelligence artificielle, son ultime avatar), qui tirent leur puissance de la vitesse de leurs processeurs, est intimement lié à cette accélération.

Or si cette accélération façonne un monde dont le tempo est si rapide que nous ne pouvons plus qu’en effleurer la surface, en laissant le contrôle aux machines, elle réduit également notre expérience du présent. En cela, nous vivons un moment singulier, celui de l’affaissement de notre présence au monde, physique et temporelle.

L’horloge à quartz, artefact sans prétention d’un quotidien aujourd’hui révolu, en est un symbole ambivalent : elle est le temps omniprésent et oppressant, mais également le temps lent et présent, celui dont le battement, la seconde, est proche de notre pouls au repos.

« Chaque seconde » : première étape de travail du projet
Performance sonore

Deux horloges à quartz, libérées de leurs contraintes fonctionnelles, sont invitées à explorer un nouvel espace d’expression, au-delà de la litanie habituelle des secondes s’égrenant les unes après les autres.

Cette exploration est accessible depuis plusieurs perspectives : écoute des horloges et des différents éléments de leur écosystème (bruits mécaniques, impulsions électriques, alimentations et réseau électriques), visualisation du mouvement inhabituel des aiguilles et remise en perspective de notre perception du temps, révélation du potentiel d’expressivité des objets du quotidien et de leur impact émotionnel.

Le dispositif technique est entièrement original et développé par l’artiste. Il exclut toute tentative de contrôle envers les objets. De ce fait, l’écriture est avant tout une écoute des objets et la performance une promenade sonore.

Source :
Extrait de fiche technique « CMOS Analog Clock IC : Motor output waveform »
À l’écoute
Regard extérieur

« Gauthier Déplaude a développé un travail de recherche sonore évoluant autour de l’horloge. Il a travaillé sur les possibilités expressives et les imperceptibles différences que peuvent révéler deux horloges produites industriellement lorsqu’elles sont explorées au regard de leur plasticité sonore, mécanique et électrique. A partir d’un ensemble de modules conçus sur mesure grâce à sa pratique et ses connaissances de « luthier électronique », Gauthier Déplaude a étudié l’étendue des différents dérèglement induits, des périodicités brouillées, des seuils de dysfonctionnement, s’exprimant autant à l’échelle des mouvements mécaniques qu’à celle des champs électromagnétiques générés à divers endroits de son dispositif. La structure de ce dernier étant pensée comme un ensemble boucles de rétroaction, ou feedbacks, elle n’exclue pas l’imprévisibilité du comportement des impulsions complexes et granuleuses, et la recherche sensible, improvisée, de leurs déséquilibres et de leur plasticité. Ainsi, il considère ce dispositif non pas comme un instrument docile mais comme un compagnon de jeu doté d’une expressivité propre. » (Léa Dreyer, doctorante en histoire de l’art contemporain)

Podcast
Décembre 2023 – GMEA
Crédits :
Prise de son, montage et mixage : Benjamin Maumus
Production : GMEA, Centre National de Création Musicale
Dans le cadre du projet européen Tekhné
Gauthier Déplaude Performance avec horloges @Gérôme Blanchard
Crédits :
Photographie : Gérôme Blanchard
Aussi

Quelques mots sur neural et awe.curation

Fiche technique

Le développement de ce projet a été soutenu par l’Atelier Expérimental (accueil en résidence, 2022), le Lieu Multiple (accueil en résidence, 2023) et le GMEA (accueil en résidence au GMEA – centre national de création musicale Albi-Tarn, 2023). Merci !